DEMENAGEMENT…

Posté par le 19 mai 2007 | Dans : Non classé

Voilà, voilou…la fête a battu son plein jusqu’à 5 heures du mat. La journée de vendredi a été mise à profit pour ranger toute la maison – c’est que ça met un peu de désordre tout ce petit monde.

Je reviens aujourd’hui et je m’aperçois que les problèmes de spam sont loin d’être résolus, bien au contraire, ils n’ont fait que s’amplifier depuis mon dernier passage. Je décide donc de laisser ce blog en l’état et d’ouvrir une nouvelle adresse chez « canalblog ».

 http://savoureusesaveur.canalblog.com/

Trève sur le bolg…mais pas aux fourneaux!

Posté par le 16 mai 2007 | Dans : blabla

Bonjour à tous et toutes,

Ce petit post pour vous dire que je vais être absente pendant 3 jours. Absente ici, mais je passerai de temps à autre chez vous pour vous lire. Dès samedi, je reviens avec j’espère un long post. Pas de trève aux fourneaux…: je prépare le repas de la communion de mon neveu, 20 convives à gâter de l’apéro au dessert…et pousse-café… Connaissant la bande de joyeux épicuriens, la fête risque fort de battre son plein ici. Je vous raconterai en quelques mots et vous ferai participer en vous donnant les recettes du menu.

A samedi donc. Bises à tous et toutes.

Amicalement. Fabienne

PROBLEME DE SPAM…

Posté par le 14 mai 2007 | Dans : blabla, Non classé

Merci à Hélène qui vient de m’avertir qu’un anti-spam bloque certains de vos messages. Je n’ai rien demander et rien changer à ma configuration???!!! Doria, Dorian, Claude-Olivier et Hélène sont les personnes visées par ce filtre intempestif… Je tente de résoudre le problème au plus vite. Que ce contre-temps ne vous empêche pas de me laisser vos messages, je suis toujours très heureuse de les lire et j’y ai accès via l’admin du blog!

 

Bises à ceux qui n’apparaissent pas et aux autres!

Fabienne

Salade de Gésiers en Panier Exotique pour « Le sucré s’invite chez le salé #5″

Posté par le 14 mai 2007 | Dans : Entrees chaudes, viande

« Le sucré s’invite chez le salé » et je vous dit qu’il a bien raison! C’est grâce à Minouchka que, régulièrement, nous devons cogiter pour participer à ce jeu. C’est aussi grâce à ce jeu et à la gentilesse de Mamina que j’ai osé me lancer dans la blogosphère. Je ne le regrette vraiment pas. Alors je me devais de trouver quelque chose pour cette 5ème édition et répondre ainsi à l’invitation d’Hélène, la gagnante de l’édition précédente.

Et bien,je dois vous avouer que ce ne fut pas chose facile. J’adore l’ananas et le cuisiner à toutes les sauces sucrées ou salées. J’en ai eu des idées, de vieilles connaissances qui me revenaient en mémoire, des nouvelles un peu trop osées, des classiques, des bizarres! En passant par la glace au foie gras, le saumon et le rouget, les sucettes glacées, l’ananas a réussi à me faire voyager. Après quelques essais, des râtés, des vraiment pas présentables et j’en passe – sans compter les coups de nerfs de mon pauvre José qui ne me voyait plus qu’avec des ananas en main!- j’ai décidé de partager avec vous une recette avec des gésiers de canard.

Salade de Gésiers en Panier Exotique

s41000041.jpg

Ingrédients pour 2 personnes:

  • 1 ananas (comme c’est étrange!)

  • 1/2 poivron rouge en grosse brunoise – 1/2 en morceaux

  • 300gr de gésiers confits

  • 1 coeur de frisée

  • 2 càs de miel

  • 1 trait de vinaigre de xérès

  • 1 échalon

  • sel de guérande

  • poivre noir fraîchement moulu

  • 3 petits piments (1 vert et 2 rouges)

  1. Les Paniers Ananas: Couper le plumet de l’ananas et sa queue, enlever l’écorce. Couper l’ananas verticalement au niveau de son coeur afin d’obtenir une surface plane assez grande. Au couteau (si vous avez la main sûre) ou à la trancheuse, couper de fines tranches régulières. Sur le plan d travail, poser les tranches à plat et retailler la tranche en fonction de la hauteur de l’emporte-pièce qui servira au dressage. Placer la tranche d’ananas à l’intérieur de l’emporte-pièce.

  2. Faire fondre les gésiers au bain-marie afin de liquéfier la graisse,les égoutter et conserver la graisse.

  3. Dans une poêle, faire fondre l’échalon, la brunoise de poivron et un piment rouge dans la graisse de canard . Laisser cuire doucement. Pendant ce temps, détailler la chair de l’ananas en brunoise (comme le poivron).

  4. Avec le reste de poivron et 1 piment rouge (dont vous aurez ôter les graines si le « hot » vous fait peur), réaliser un coulis épicé en passant la chair au mixeur puis au tamis et conserver au frais.

  5. Ajouter les dés d’ananas à la brunoise de poivron et déglacer avec le vinaigre de Xérès. Assaisonner et conserver au chaud.

  6. Faire revenir les gésiers dans un peu de graisse.

  7. Dresser les paniers sur un lit de frisée. Garnir le fond de brunoise au Xérès, poser les gésiers et arroser le tout avec le reste de brunoise.

  8. Ajouter quelques traits de coulis de poivron glacé.

s4100005.jpg

Saumon et son Risotto aux Asperges Sauvages

Posté par le 11 mai 2007 | Dans : accompagnements, poisson

Vous avez sans doute compris que la viande n’est pas une de mes grandes amies. Il est extrèmement rare que je craque pour un morceau quelle que soit son origine. Lorsque j’en cuisine, c’est plutôt pour faire plaisir à monchieur ou à mon fils… En ce qui me concerne, je suis une fan de poisson. J’aime assez le poisson préparé sans trop de fioriture.

Ce morceau de saumon cuit au four dans un filet d’huile d’olive, simplement assaisonné  de sel, de poivre de sechouan et de deux feuilles de laurier s’est goûteusement contenté d’un risotto aux asperges sauvages et de gelée de persil relevée au citron.

Saumon et son Risotto aux Asperges Sauvages

Pour 2 personnes:

  • 200gr d’asperges sauvages

  • bouillon de cuisson d’asperges (dans mon sugélateur)

  • 100 gr de riz arborio

  • 1 échalon émincé

  • 4 càs de crème fraîche allégée

  • sel, poivre noir fraîchement moulu

  • huile d’olive

  • parmesan râpé + quelques pelures

  • persil plat

  • jus d’un citron

  • 1 gr d’agar-agar

  1. A l’avance, préparer la gelée de persil. Nettoyer le persil plat et en prélever une grosse poignée de feuilles. Leur ajouter 2dl de bouillon d’asperges dégelé et assaisonner de poivre et de sel. Ajouter le jus de citron et passer le tout au mixer. Porter à ébullition et y diluer l’agar-agar. Faire prendre au réfrigérateur au moins une heure.  
  2. Préparer le risotto pendant que le poisson cuit doucement au four.
  3. Trancher net les asperges à quelques cm de la tête. Porter à ébullition le bouillon d’asperges et y plonger 4 à 5 minutes les têtes des asperges. Les égoutter.
  4. Dans une poele, faire revenir à l’huile l’échalon finement émincé. Jeter le riz en pluie et mélanger. Laisser revenir pendant 2 / 3 minutes.
  5. Mouiller le riz avec une louche de bouillon d’asperges et faire cuire à petit feu. Ajouter une louche de bouillon chaque fois que le riz a absorbé le liquide. Remuer régulièrement afin que le riz n’attache pas. Surveiller la cuisson de manière à obtenir un riz onctueux. Au dernier moment, ajouter du parmesan râpé et rectifier l’assaisonnement.
  6. Y mélanger délicatement les asperges sauvages et un peu de crème fraîche allégée.
  7. Servir avec le poisson, garni de copeaux de parmesan et d’une asperges sauvage. Accompagner de cubes de gélée de persil.
  8. s4100062.jpg

 

 

Chèvre à la Mangue en Habit Croustillant

Posté par le 09 mai 2007 | Dans : Entrees chaudes

Hier, on aurait dit que le l’automne était déjà de retour. Il est des jours comme ça où tout se conjugue pour me donner ce que j’appelle « la flemme ». Envie de pas faire grand chose, même ce qui est à faire. Juste me caler dans le divan, un couverture sur les pieds avec un bon livre ou un bon CD. Et vous savez quoi: quand ça arrive, je ne culpabilise même pas! Hier était un de ces jours et même mes casseroles donnaient l’impression de ne pas vouloir sortir de leur tiroir! Toujours est-il que j’avais trouvé chez Mamina une recette de tarte que j’aurais bien invitée sur la table pour le repas du soir. Et bien, je n’ai même pas pris la peine de mettre mon imperméable et d’aller chercher les ingrédients…je suis honteuse! J’ai ouvert mon réfrigérateur et en ai sorti un reste de fromage de chèvre et une mangue dont j’avais oublié la présence. Mamina, ta tarte c’est pour ce soir! Promis! (aujourd’hui je suis redevenue moi ;-) )

Chèvre à la Mangue en Habit Croustillant

Ingrédients:

  • une bûche de fromage de chèvre
  • fromage de chèvre frais
  • une mangue
  • 2 feuilles de brick
  • huile d’olive
  • miel liquide
  • cr fraîche allégée
  • ciboulette
  • graines de sésame
  • sel et poivre
  1. Couper la bûche de fromage en tronçons de +/- 2 cm.
  2. Peler la mangue et la couper en dés d’1/2 cm et les poêler dans l’huile d’olive assez rapidement (pas ramollir).
  3. Déposer au centre de la feuille de brick un tronçon de fromage, des dés de mangue et un second tronçon de fromage. Saler et poivrer. Fermer en aumônière et semer du sésame par dessus.
  4. Cuire au four préchauffer à 200° pendant 4 à 5 minutes.
  5. Pendant le cuisson, mettre le fromage frais dans un poêlon avec un trait de crème allégée, du sel et du poivre et faire fondre. Ajouter la ciboulette hâchée et quelques gouttes de miel.
  6. Servir bien chaud.

s4100006.jpg

Simple et vite fait! Ce qu’il me fallait hier!

ROULADE AUX CAROTTES POUR LAVANDE … avec 2 semaines de retard

Posté par le 08 mai 2007 | Dans : accompagnements

Bon ceci étant, maintenant que je peux à nouveau divaguer sur le blog avec mes élucubrations culinaires, il est grand temps que je vous glisse la recette que j’avais imaginée pour Lavande. Je sais je sais… j’arrive avec quelque peu de retard mais c’était tellement bon que je ne peux pas me résigner à ne pas la publier.

Roulade aux carottes et deux fromages

Ingrédients pour 2 personnes:

  •  300 gr de carottes

  • une càs de crème allégée

  • 1 càs de parmesan

  • 2 càs de basilic

  • huile d’argan

  • 50 gr de parmesan râpé

  • 100 gr de gruyère râpé

  • 50 gr de fromage blanc maigre

  • 2 oeufs

  • 1 dl de crème allégée

  • 1 bonne càs de thym et persil frais

  • sel, poivre noir fraîchement

  1. Faire préchauffer le four à 200°. Dans un plat de 20×20 cm mettre une feuille de papier cuisson (qui facilitera le démoulage) et la badigeonner d’huile d’argan sans modération. Saupoudrer d’une couche de parmesan râpé.
  2. Mélanger le fromage blanc et le dl de crème. Ajouter les jaunes d’oeufs (conserver les blancs) et le gruyère. Assaisonner et incorporer les fines herbes (thym et persil).
  3. Battre les blancs en neige ferme et les incorporer à la préparation.
  4. Etendre dans le plat de cuisson et faire cuire à 200° pendant 12 à 15 min maximum (la pâte doit rester tendre). Retirer, saupoudrer de parmesan et laisser refroidir
  5. Faire cuire les carottes -nettoyées !- coupées en petits morceaux dans de l’eau bouillante salée avec une feuille de laurier. Garder un petit croquant. Egoutter et écraser à la fourchette (je préfère la fourchette au mixer pour conserver une texture non crèmeuse à la carotte). Ajouter 1 càs de parmesan râpé, un filet de crème et un filet d’huile d’argan. Saler et poiver.
  6. Etendre les carottes sur la pâte refroidie  et saupoudrer de basilic frais émincé. Rouler de façon serrée et placer au réfrigérateur.
  7. Couper en tranches pour servir.

Nous avons dégusté une partie de la roulade en accompagnement de sautés de veau avec une sauce aux concombre… Le reste, je l’ai mangé le lendemain à midi, simplement accompagné d’un peu de salade et de sauce au concombre. Les deux étaient parfaits!

    s4100049.jpg

Fraises sur Lit de Rhubarbe au Chocolat Blanc

Posté par le 07 mai 2007 | Dans : desserts, gâteaux-pâtisseries-douceurs

Enfin!Enfin! Mon PC m’est revenu! Pour cela un tout grand merci à mon collègue Frédéric… ça vaut bien un bon petit repas ;-) Enfin! Enfin! Je peux à nouveau aller faire mes balades quotidiennes au gré de vos blogs, de vos recettes, de vous coups de coeur, de votre humour, de votre imagination… Enfin! Enfin!

Malheureusement j’ai perdu beaucoup de dossiers dans l’aventure. Mais ce n’est pas ce genre de chose qui va me saper le moral: je vais en profiter pour remettre de l’ordre dans mon capharnaüm. 

Pour mon premier post, j’ai eu envie de vous donner une petite douceur toute fraîche que j’ai trouvée dans un livre chez mon médecin. J’ai pas osé  prendre la page et ce que j’ai réalisé en rentrant à la maison ne correspond sans doute pas vraiment à ce qui était proposé mais les saveurs exaltées par ce petit dessert en valaient vraiment la peine. En plus, les premières tiges de rhubarbe de l’année sont tellement tendres qu’il est vraiment inutile de les cuire et celles du fond du jardin méritaient vraiment cette association gustative et légère.

Fraises sur Lit de Rhubarbe au Chocolat Blanc

Ingrédients pour 2 portions:

  • 4 belles tiges de rhubarbe
  • 250 gr de fraises
  • 1 jus de citron
  • 3càs de sucre de canne
  • 1dl d’eau
  • 2càs de sucre
  • quelques feuilles de menthe fraîche
  • sucre glace
  • chocolat blanc
  1. Eplucher les tiges de rhubarbe et conserver les épluchures. Couper la rhubarbe en petits dés de 5 mm et les faire mariner dans le jus de citron et le sucre de canne.
  2. Dans un poelon à fond épais, faire un sirop de sucre et y plonger les épluchures et faire réduire de manière à obtenir un sirop coloré en rouge.
  3. Dans un cervlage, dresser la rhubarbe et la couvrir d’une couche de chocolat blanc fondu. Terminer par les fraises coupées en morceaux.
  4. Saupoudrer de sucre glace et garnir de feuilles de menthe. napper le pourtour du sirop de rhubarbe.

s4100009.jpg

PC en vacances… grrrrr

Posté par le 24 avr 2007 | Dans : blabla

Je profite d’un accès à un PC – non récalcitrant lui – pour vous dire que je pense à vous. J’ai des recettes en attente – dont une pour Lavande – mais mon PC fait des siennes et a décidé de se mettre en vacances! Je ne sais pas quand je pourrai le récupérer, mais dès que je sais je passe chez vous pour vous faire un tit coucou amical..

A très bientôt j’espère.

Amicalement

Fabienne

Velouté de Pois Crus au Saint Môret et Prosciutto Crudo

Posté par le 19 avr 2007 | Dans : potages

Je ne pensais pas vous proposer ce velouté que j’ai fait hier avec le reste des petits pois. Il s’agissait d’une expérience mais il s’est avéré tellement bon – chaud ou glacé- que je me suis dit que Lavande pourrait bien l’intégrer à sa liste si cela lui dit.

Des petits pois crus! Quelle drôle d’idée, allez-vous dire. En fait c’est un souvenir gustatif qui est profondément ancré en moi. Toute petite déjà, j’attendais impatiemment le moment où mon grand-père allait récolter ses petits pois. J’aidais ma grand-mère à les écosser, non seulement pour le plaisir d’ouvrir la cosse et de voir tomber ces perles vertes mais aussi et surtout pour le plaisir de manger ceux qui roulaient en dehors de l’assiette… Ce petit plaisir, je l’ai retrouvé bien des années plus tard avec mon fiston, lorsque, assis dans l’herbe, à l’ombre d’un bouleau, nous écossions notre récolte… Pas plus haut que trois pommes, il mangeait pratiquemment tous ceux qu’il nettoyait. Gorgés de la chaleur du soleil, tendres et croquants à la fois… que c’était bon!

Velouté de Pois Crus au Saint Môret et Prosciutto Crudo

veloutdepetitspoiscrusausaintmretetpruciottocrudo.jpg

Ingrédients: et bien je ne saurais vous donner les quantités exactes de cette recette. Je l’ai préparée sans trop savoir où j’allais et je n’ai pas pris la peine de peser… Mea culpa! Il vous faudra simplement des petits pois, du sel, du poivre noir, des feuilles de menthe, du jambon italien (ou autre), du Saint Môret (ou autre)

  1. Faire bouillir une grande quantité d’eau avec du sel et y plonger les petits pois 2 minutes – pas plus!. Il suffit de leur donner un petit coup de chaleur et d’attendrir un peu la peau.

  2. Mixer petits pois et eau; assaisonner selon goût. Ajouter la menthe finement hachée.

  3. déposer une quenelle de fromage au fond d’un bol, verser une louche de velouté, garnir de lamelles de jambon, de quelques petits pois crus, de menthe et le tour est joué.

veloutdepetitspoiscrusausaintmretetpruciottocrudo2.jpg

Facile, vite prêt et délicieux! Que demander de plus?

1234

Cuisine |
cookette |
Mes Créations |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Popotte entre Potes
| Vers une nouvelle AMAP à Pa...
| DuBruitDansLaCuisine -Opus I