potages

Articles archivés

Velouté de Pois Crus au Saint Môret et Prosciutto Crudo

Créé par le 19 avr 2007 | Dans : potages

Je ne pensais pas vous proposer ce velouté que j’ai fait hier avec le reste des petits pois. Il s’agissait d’une expérience mais il s’est avéré tellement bon – chaud ou glacé- que je me suis dit que Lavande pourrait bien l’intégrer à sa liste si cela lui dit.

Des petits pois crus! Quelle drôle d’idée, allez-vous dire. En fait c’est un souvenir gustatif qui est profondément ancré en moi. Toute petite déjà, j’attendais impatiemment le moment où mon grand-père allait récolter ses petits pois. J’aidais ma grand-mère à les écosser, non seulement pour le plaisir d’ouvrir la cosse et de voir tomber ces perles vertes mais aussi et surtout pour le plaisir de manger ceux qui roulaient en dehors de l’assiette… Ce petit plaisir, je l’ai retrouvé bien des années plus tard avec mon fiston, lorsque, assis dans l’herbe, à l’ombre d’un bouleau, nous écossions notre récolte… Pas plus haut que trois pommes, il mangeait pratiquemment tous ceux qu’il nettoyait. Gorgés de la chaleur du soleil, tendres et croquants à la fois… que c’était bon!

Velouté de Pois Crus au Saint Môret et Prosciutto Crudo

veloutdepetitspoiscrusausaintmretetpruciottocrudo.jpg

Ingrédients: et bien je ne saurais vous donner les quantités exactes de cette recette. Je l’ai préparée sans trop savoir où j’allais et je n’ai pas pris la peine de peser… Mea culpa! Il vous faudra simplement des petits pois, du sel, du poivre noir, des feuilles de menthe, du jambon italien (ou autre), du Saint Môret (ou autre)

  1. Faire bouillir une grande quantité d’eau avec du sel et y plonger les petits pois 2 minutes – pas plus!. Il suffit de leur donner un petit coup de chaleur et d’attendrir un peu la peau.

  2. Mixer petits pois et eau; assaisonner selon goût. Ajouter la menthe finement hachée.

  3. déposer une quenelle de fromage au fond d’un bol, verser une louche de velouté, garnir de lamelles de jambon, de quelques petits pois crus, de menthe et le tour est joué.

veloutdepetitspoiscrusausaintmretetpruciottocrudo2.jpg

Facile, vite prêt et délicieux! Que demander de plus?

Saint-Jacques le dimanche….

Créé par le 05 mar 2007 | Dans : coquillages et crustacés, potages

Dimanche? 

Faire ce qu’on a envie de faire, quand on a envie de le faire, et même si c’est ne rien faire?

 Pourquoi ne pas fouiller dans les paniers du surgélateur pour re-découvrir des choses que j’arrive parfois à y cacher si bien que je les y oublie. Ce matin, après un bon café chocolaté, un petit croissant et un plein de vitamines oranges sanguines, je devais avoir sans doute assez d’énergie pour retrouver dans le tiroir « MER et RIVIERE », emballées comme un petit paquet cadeau qui ne demande qu’à être ouvert, quelques noix de Saint-Jacques!Aujourd’hui, nous ne sommes que nous deux et elles montrent le bout de leur nez à point nommé. 

Envie de quelque chose de chaud, de réconfortant, de doux…

CAPPUCCINO DE COQUILLES SAINT-JACQUES

 Ingrédients(pour 4 personnes): c’est qu’il est gourmet parfois, gourmand aussi quand il s’agit de Saint-Jacques mon Mamour emoticone

  • mes 16 noix de SJ (sans corail)  
  • 3 tomates (il y en a toujours dans le bac du frigo même sice n’est pas la saison) 
  • 1 pomme (« Jonagold ») qui ne tente plus personne 
  • 2 l de bouillon de poisson (il m’en restait du « fait maison » ? quelle caverne d’ali baba ce surgel!) 
  • 2.5 dl crème culinaire  
  • 2 dl crème à fouetter 
  • 1 belle échalote 
  • poudre de curry 
  • une trentaine de feuilles de coriandre fraîche (j’adore!) 
  • sel  
  • poivre de Cayenne 
  • 2 c de farine 

   Commencez par sécher les noix de SJ et les couper en cubes. Le plus long sans doute: émonder les tomates, les épépiner et les couper, elles aussi en dés. 

L’oignon finement émincé est doré dans un peu de matière grasse (moi, j’apprécie une bonne huile d’olive). Quand il commence à devenir transparent, j’y ajoute ma pomme coupée en petits dés. Il ne faut pas faire brunir l’oignon, juste le dorer (non seulement pour le goût, mais surtout pour la couleur qu’il risquerait, me semble-t-il, de donner au final). A ce moment, j’y ajoute mon curry en poudre et ma farine en mélangeant bien de manière à obtenir un mélange homogène. Je mouille cette base avec mon bouillon de poisson et, sans arrêter de remuer, je mène le tout à ébullition à feu moyen. 

Il faut alors ajouter le sel et le poivre de Cayenne (à votre goût) et laisser mijoter à feu doux 10 bonnes minutes. Retirer du feu, ajouter la crème, bien mélanger et laisser cuire encore quelques minutes (pas de grosse ébullition). Passez au mixer et puis au tamis.  Ajouter les feuilles de coriandre hachées (en réserver quelques-unes pour la déco).  Prélever 2dl au moins de ce potage afin d’y cuire les noix de SJ (!!!! Ne pas faire bouillir, les noix durciraient). 

Mettre dans le fond de la tasse un petite louche de noix avec leur jus, une bonne cuillère à soupe de dés de tomate froids. Compléter avec le potage bien chaud, recouvrir d’un bonne couche de crème fraîche battue en chantilly. Saupoudrez d’un soupçon de curry et garnir d’une feuille de coriandre. 

  Le chaud, le froid;  le doux, l’épicé …

   s41000131.jpg

BON APPETIT…

Cuisine |
cookette |
Mes Créations |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Popotte entre Potes
| Vers une nouvelle AMAP à Pa...
| DuBruitDansLaCuisine -Opus I